Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 02:02

 

 


Cette couverture pourrait être adaptée à ce livre puisqu’elle reprend quelques éléments de l’histoire à savoir le visage flouté pouvant représenter celui de son père absent pendant de longues périodes, ce père qu’il n’a pas vraiment connu et donc il ne peut pas vraiment mettre de visage sur ses quelques souvenirs qu’il lui reste. Puis le drapeau nazi lorsqu’il découvre que son père fait partie du SS, : cette partie de l’histoire est importante pour la suite et prend une grande place dans les souvenirs du héros, d’où la taille assez imposante de l’image. Le profil d'Adolf Hitler : celui-ci est lié aux départs répétés de son père pour d’autres pays étrangers. Et enfin un fragment de page pour la mise en abyme entre les fragments dans le livre et les pages mêmes du livre. Pour finir, le titre est en rouge pour symboliser le sang, la dureté des faits et rappeler le symbole nazi, mais également la passion du héros pour les pays et la langue hispanique.

 


 

Sources - images :

Source Profil de hitler www.lepoint.fr

La page ouverte www.dedeparis.com

Le drapeau nazi fr: encarta.msn.com

Le visage flou : mononoke.unblog.fr

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Delphine - dans Sylvie GERMAIN
commenter cet article

commentaires

Accueil

Ce blog est un espace de lecture, d'écriture, de création,
autour des romans ayant obtenu le Prix Goncourt des Lycéens ces dernières années.

Il est l'oeuvre des élèves de différentes classes de l'Académie de Rennes
engagés dans l'étude d'un roman d'aujourd'hui :

http://blogs.mollat.com/litterature/files/sylvie-germain.jpg
SYLVIE GERMAIN, Magnus
(Prix Goncourt des Lycéens 2005)



LEONORA MIANO, Contours du jour qui vient
(Prix Goncourt des Lycéens 2006)


PHILIPPE CLAUDEL,
Le rapport de Brodeck
(Prix Goncourt des Lycéens 2007)

Liens