Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 09:30





J’ai choisi de représenter la couverture de Magnus avec un visage dans l’ombre, car je trouve que cela représente bien la confusion sur le personnage tout au long de l’histoire. En effet, lui-même se perd dans sa propre identité , et cela manifeste aussi sa tristesse. Ainsi, il ne découvrit que plus tard son adoption et vit que Franz n’était pas son premier prénom qui fut suivi de nombreux autres prénoms. Dans cette histoire, nous remarquons tout au long de cette histoire le mal-être de notre héros dès son enfance gâchée par la fuite et qui continue ensuite parce qu’il ne parvient pas à savoir d’où il vient .C’est pourquoi j’ai choisi cette couverture sombre où l’on n’aperçoit que l’hombre du héros et qui nous montre la confusion de son identité

Partager cet article

Repost 0
Published by Fanny - dans Sylvie GERMAIN
commenter cet article

commentaires

Accueil

Ce blog est un espace de lecture, d'écriture, de création,
autour des romans ayant obtenu le Prix Goncourt des Lycéens ces dernières années.

Il est l'oeuvre des élèves de différentes classes de l'Académie de Rennes
engagés dans l'étude d'un roman d'aujourd'hui :

http://blogs.mollat.com/litterature/files/sylvie-germain.jpg
SYLVIE GERMAIN, Magnus
(Prix Goncourt des Lycéens 2005)



LEONORA MIANO, Contours du jour qui vient
(Prix Goncourt des Lycéens 2006)


PHILIPPE CLAUDEL,
Le rapport de Brodeck
(Prix Goncourt des Lycéens 2007)

Liens