Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 04:51




J’ai choisi cette couverture de Magnus, car je la trouvais adaptée au récit. En effet, les sentiments, les impressions et les sensations que nous fait ressentir le livre se reflètent dans l’image. Par exemple, le noir et blanc reflète le temps qui s’écoule, le souvenir qui est omniprésent. L’enfant nous tourne le dos, ce qui signifie  qu’il tente d’oublier son passé. L’ours en peluche symbolise le seul lien qu’il garde avec lui. Bref, cette couverture m’a semblé totalement appropriée au roman.

 



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Accueil

Ce blog est un espace de lecture, d'écriture, de création,
autour des romans ayant obtenu le Prix Goncourt des Lycéens ces dernières années.

Il est l'oeuvre des élèves de différentes classes de l'Académie de Rennes
engagés dans l'étude d'un roman d'aujourd'hui :

http://blogs.mollat.com/litterature/files/sylvie-germain.jpg
SYLVIE GERMAIN, Magnus
(Prix Goncourt des Lycéens 2005)



LEONORA MIANO, Contours du jour qui vient
(Prix Goncourt des Lycéens 2006)


PHILIPPE CLAUDEL,
Le rapport de Brodeck
(Prix Goncourt des Lycéens 2007)

Liens