Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 05:02




J'ai décidé de représenter une fleur sur la couverture, car elle évoquait pour moi les yeux de l'ourson Magnus, mais aussi Peggy et donc l'amour. A mes yeux, cette plante que j'ai choisie épanouie reflète également l'évolution du personnage principal, qui se découvre lui même et finit par s'ouvrir sur le monde. Cette fleur est orange, couleur vive rappelant la chevelure de Peggy et la passion que le héros éprouve pour elle, ainsi que l'incendie qui représente son premier souvenir. Sur l'image que j'ai sélectionnée, seule la fleur est colorée, afin que les zones d'ombres de la vie de Magnus soient représentées par ce fond flou et gris. Le titre est écrit de façon simple, sobre, sur fond blanc afin de représenter le vide autour de ce mot.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cécile - dans Sylvie GERMAIN
commenter cet article

commentaires

Accueil

Ce blog est un espace de lecture, d'écriture, de création,
autour des romans ayant obtenu le Prix Goncourt des Lycéens ces dernières années.

Il est l'oeuvre des élèves de différentes classes de l'Académie de Rennes
engagés dans l'étude d'un roman d'aujourd'hui :

http://blogs.mollat.com/litterature/files/sylvie-germain.jpg
SYLVIE GERMAIN, Magnus
(Prix Goncourt des Lycéens 2005)



LEONORA MIANO, Contours du jour qui vient
(Prix Goncourt des Lycéens 2006)


PHILIPPE CLAUDEL,
Le rapport de Brodeck
(Prix Goncourt des Lycéens 2007)

Liens