Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 14:00

17 octobre

Bonjour à tous !
Me revoici ( ENFIN !!) avec tout plein de choses à vous dire !!
Alors commençons par les petits rappels :
        - La critique littéraire est à rendre pour mardi au plus tard par mail à Mr Urnauer. Dedans il faudra y faire figurer un discours argumenté ET original, ainsi qu'un titre. Il faudra que votre texte s'appuie sur le livre que vous avez lu ( bien entendu ) et surtout que vous vous mettiez dans la peau d'un ... journaliste ! Pour vous aider, allez sur la plate-forme du Goncourt !!! Et surtout n'oubliez pas : vous devez SEDUIRE pour PERSUADER vos lecteurs !
Tous à vos plumes !!
        - Tout ça pour finir par l'oral de mercredi ( qui n'est pas une chose facile à prendre à la légère. ) Veillez à bien structurer vos idées !
 
Bon, ben c'est pas tout, mais on s'attaque au Goncourt maintenant !
Après la séance de vendredi ( forte en émotion ) voici ce qui en est ressorti:
        - On commence par Où on va, Papa, les avis ont fusé ; de nombreux commentaires controversés sur la présentations de nos 3 amies. On arrivera quand même à dire que " J.L. Fournier se cache derrière un humour noir dans le but de se cacher d'une pudeur et d'une vie qu'il n'a jamais révélé auparavant ". " Tout est dans l'implicite " nous explique Mr Urnauer.
        - Vient ensuite Pierre de Patience, qui d'après moi a fait bonne impression sur la classe. Alexandre est apparu sous un jour nouveau tandis que Yoan a poussé l'analyse jusqu'au bout! La lecture est bien faite mais un peu longue. Allez, Quentin, on compte sur toi pour raccourcir tout ça !
        - Qui touche à mon corps je le tue a été présenté avec brio par Maëlys qui nous en a fait un superbe résumé. Il en ressortira que la femme de la couverture est ( pour Maëlys ) Lucie L. Ce livre est donc un roman capable de susciter la réflexion puisqu'il aborde les thèmes de l'avortement, qui est encore aujourd'hui un sujet tabou, et  de la peine de mort, qui est toujours d'actualité aux USA (par exemple .. ). La chronologie est originale. Elle se déroule de l'aube à l'aube. Comme dit Maëlys ( encore ? ) : " On suit le flot de pensées du narrateur ". C'est le tour d'Helen qui nous parle des personnages; interessants, bien décrits et touchants. " C'est un roman simple mais pas simpliste " nous dit Marion D. Les phrases sont courtes mais claires. Les descriptions sont à la fois imagées et auditives. Margot finit cette présentation en reparlant du thème tabou, ainsi que du fait que les personnages sont mal dans leur corps et... aaah ! Mr Urnauer l'arrête. Margot, sans le savoir, a glissé sur LE sujet. En effet cette réflexion nous renvoie au titre du livre. Bravo Margot !!

        - Nous finissons cette séance par La Traversée du Mozambique par temps calme. Dès le début, Mr Urnauer et Mme le Villio ont un éclat de rire. ( on ne comprend d'ailleurs toujours pas pourquoi ? ) Alexandre nous dit que le caractère des personnages est bien défini tandis que James nous parle des anachronismes et du fait que : " La majorité des gens a aimé, la minorité n'a pas aimé ". Hum ... oui. Adrien reprend le flambeau et nous dévoile la fin de l'histoire. Là, Mr Urnauer hausse les sourcils et lève les yeux au ciel. La classe, hilare, est pliée en 2. Nos professeurs en revanche ne rient pas du tout. La critique finit par tomber: il faudrait parler de la parodie, de l'univers rocambolesque, ... bref de tout. Apparemment, le " Jet-Ski dans la neige " n'a pas plu.
 

Les 2h sont passées vite. On remballe nos affaires et on se prépare à passer un week-end chargé. Alors malgré tout ça ... BON WEEK-END A TOUS !!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Accueil

Ce blog est un espace de lecture, d'écriture, de création,
autour des romans ayant obtenu le Prix Goncourt des Lycéens ces dernières années.

Il est l'oeuvre des élèves de différentes classes de l'Académie de Rennes
engagés dans l'étude d'un roman d'aujourd'hui :

http://blogs.mollat.com/litterature/files/sylvie-germain.jpg
SYLVIE GERMAIN, Magnus
(Prix Goncourt des Lycéens 2005)



LEONORA MIANO, Contours du jour qui vient
(Prix Goncourt des Lycéens 2006)


PHILIPPE CLAUDEL,
Le rapport de Brodeck
(Prix Goncourt des Lycéens 2007)

Liens