Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 00:06



Cet objet n’est autre que ma peluche de naissance et qui m’a accompagnée tout au long de mon enfance. Je l’ai hérité de mon père mais je ne m’en suis pas aussi bien occupé. J’ai choisi cet objet parce qu’il a toujours été à mes côtés, dans les bons comme les mauvais moments, et il enferme tous mes sentiments, mes pensées etc.

 

Ce lapin rose petit de taille mais grand d’expérience a été mon fidèle compagnon durant environ les 10 premières années de ma vie. Après ses nombreux voyages dans la machine à laver, il témoigne également d’une grande partie de mes activités (peinture, goûter, jardinage…) Mainte fois perdu mais toujours retrouvé, que d’émotions il a connues ! En passant par le premier voyage au balnéaires et les dîners de familles…

 

J’ai choisi cet objet en repensant au passé et plus particulièrement à ce dimanche d’été ou nous rendions visite à ma grand-mère qui habite à Penmarc’h, pour le fameux déjeuner typique des grands-mères : poulet moutarde frites. Etant petite, je n’appréciais pas le fait de rester des heures et des heures à table, alors je décidai de m’éclipser dans le jardin après les mises en garde de mes parents car au fond du jardin il y a une falaise puis la mer !

 

Emportant Pipo avec moi, ayant pris en compte les interdictions données, je me dirigeai vers le portail, puis sans trop me souvenir je me retrouvai derrière le portail, dans la rue, je marchai et me perdis. Je me mis à pleurer j’étais paniqué : tout était si grand, les voitures, les maisons… Et dans ce moment, j’appréciai le fait que Pipo soit présent : malgré la panique qui s’emparait de moi de minutes en minutes j’étais néanmoins rassurée, il ne me quitterait pas, il connaissait sans doute le chemin. Au bout de quelques instants, j’aperçus un visage qui m’était familier : la voisine. Alertée par mes blingements, elle me prit chez elle : je me rappelle cette odeur si particulière, elle me donna du chocolat. Mes parents affolés ont eu pour première réaction d’éclater de rire devant mon visage tout plein de chocolat !

Partager cet article

Repost 0
Published by Delphine - dans Sylvie GERMAIN
commenter cet article

commentaires

Accueil

Ce blog est un espace de lecture, d'écriture, de création,
autour des romans ayant obtenu le Prix Goncourt des Lycéens ces dernières années.

Il est l'oeuvre des élèves de différentes classes de l'Académie de Rennes
engagés dans l'étude d'un roman d'aujourd'hui :

http://blogs.mollat.com/litterature/files/sylvie-germain.jpg
SYLVIE GERMAIN, Magnus
(Prix Goncourt des Lycéens 2005)



LEONORA MIANO, Contours du jour qui vient
(Prix Goncourt des Lycéens 2006)


PHILIPPE CLAUDEL,
Le rapport de Brodeck
(Prix Goncourt des Lycéens 2007)

Liens