Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 01:21



Cette petite statue de bois est une poupée, mauve et rouge. Le mauve représente son côté doux, réservé, posé alors que sa couleur rouge représente toute la chaleur qui émane d’elle, à travers son visage attractif et sa joie de vivre qui nous parvient lorsqu’on la regarde. La petite statue a une chevelure brune, elle est coquette et elle a de grands yeux pour lui permettre de tout voir, même les plus petits détails chers à la vie, de même son regard n’est pas fixe, montrant toute l’envie qu’elle peut avoir de découvrir le monde. Elle porte du haut de sa tête un panier de céréales, montrant le travail qu’elle fournit pour pouvoir vivre convenablement.

 

Cette petite poupée est posée sur le rebord d’une étagère de ma chambre, entourée de quelques livres ; elle apporte une touche de sérénité et de joie de vivre lorsque je l’aperçois. Mais elle me fait surtout reprendre confiance car cette jolie statue je l’ai rencontrée la première fois, près d’Assouan lors d’un de mes premiers voyages en Egypte. J’étais dans un village très pauvre quand une vieille femme est venu m’aborder pour que je lui achète une de ses poupées ; elle était très âgée et mal en point, je n’avais alors que quatre-vingt centimes dans ma poche, mais pour elle c’était déjà beaucoup. Alors elle m’a tendu cette poupée que j’ai toujours sur moi depuis ce moment. Elle a vécu des moments pénibles, mais cette vieille femme gardait un air digne, et la vente de ses poupées lui permettait d’améliorer son quotidien.

 

La poupée voyage à mes côtés, et est une partie de moi, que j’aime.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie - dans Sylvie GERMAIN
commenter cet article

commentaires

Accueil

Ce blog est un espace de lecture, d'écriture, de création,
autour des romans ayant obtenu le Prix Goncourt des Lycéens ces dernières années.

Il est l'oeuvre des élèves de différentes classes de l'Académie de Rennes
engagés dans l'étude d'un roman d'aujourd'hui :

http://blogs.mollat.com/litterature/files/sylvie-germain.jpg
SYLVIE GERMAIN, Magnus
(Prix Goncourt des Lycéens 2005)



LEONORA MIANO, Contours du jour qui vient
(Prix Goncourt des Lycéens 2006)


PHILIPPE CLAUDEL,
Le rapport de Brodeck
(Prix Goncourt des Lycéens 2007)

Liens