Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 02:36


Cet objet est un pendentif avec au centre deux magnifiques petites pierres bleues. Ce pendentif est suspendu à une chaîne de couleur argent, et il s’agit d’un objet en toc. Même si cet objet n’est qu’en toc, il a une valeur symbolique à mes yeux.

En effet, de mes 1 an à mes 14 ans, ma vie n’a pas toujours été simple, j’ai eu beaucoup de problèmes dans ma famille, car mes parents sont séparés depuis l’âge de mes 1 an et mon père s’est remarié avec une autre femme (…) et ils ont eu tous les deux une petite fille qui a aujourd’hui 9 ans et qui est ma demi-sœur. Depuis que j’ai réellement compris ce qui se passait, j’ai décidé de quitter le domicile de mon père quand j’avais 14 ans et de vivre en permanence chez ma mère car je ne pouvais plus supporter cela. Mais le problème c’est que je ne pouvais plus voir mon père ni ma demi-sœur, or cette dernière (que je considère comme ma sœur) fait partie de moi et ce pendentif est le dernier cadeau que j’ai reçu d’elle.

Par conséquent cet objet est la dernière chose que je peux posséder au quotidien de ma demi-sœur, donc j’ai toujours l’impression qu’elle est auprès de moi, même si ce n’est pas le cas. Ce pendentif, je l’ai souvent sur moi, il n’y a pas un moment où je ne l’ai pas avec moi, car comme ça, quand j’ai de petits de coups de blues, je pense a ce magnifique objet qui représente ma demi-sœur et tout va mieux ensuite. En fait, ce pendentif est un élément important de ma vie depuis 2 ans.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marion - dans Sylvie GERMAIN
commenter cet article

commentaires

Accueil

Ce blog est un espace de lecture, d'écriture, de création,
autour des romans ayant obtenu le Prix Goncourt des Lycéens ces dernières années.

Il est l'oeuvre des élèves de différentes classes de l'Académie de Rennes
engagés dans l'étude d'un roman d'aujourd'hui :

http://blogs.mollat.com/litterature/files/sylvie-germain.jpg
SYLVIE GERMAIN, Magnus
(Prix Goncourt des Lycéens 2005)



LEONORA MIANO, Contours du jour qui vient
(Prix Goncourt des Lycéens 2006)


PHILIPPE CLAUDEL,
Le rapport de Brodeck
(Prix Goncourt des Lycéens 2007)

Liens