Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 00:00




 


On peut imaginer que la couverture du livre Magnus de Sylvie Germain est une longue route zigzaguant entre les différents pays de sa vie, traversée par des tunnels. En effet ce récit retrace le parcours initiatique du héros. L’illustration montre une route qui signifie l’évolution du héros, la redécouverte de son identité qui était plongée dans l’ignorance absolue. Magnus qui est confronté tout au long de son existence à des moments heureux mais surtout malheureux. Il cherche à reconstituer durant ses voyages dans les multiples pays dans lesquels il a vécu, certains fragments de son passé de sa petite enfance. Cette quête lui laissera beaucoup de questions sans réponse, mais lui permettra de mieux savoir qui il est vraiment et de donner plus de sens à sa vie. Ainsi dans son long périple, allant de surprise en surprise, alternant bonheur et horreur où il est souvent question de noirceur, le héros rencontre également l’amour de May et de Peggy. Cependant le malheur continue de s’abattre sur Magnus qui les perdra toutes les deux. On peut voir par cette citation de Sylvie Germain les obstacles qu’il doit traverser ne sachant plus quoi faire :

 

« De l'inconnu, délivrez-moi !
De ce silence, délivrez-moi !
De cet oubli, délivrez-moi !
De la déperdition, délivrez-moi !
De mon absence, délivrez-moi !
Moi qui suis innommé, de grâce, nommez-moi !
De cette perdition, de grâce, sauvez-moi !
De grâce, écoutez-moi ! Entendez-moi...
M’entendez-vous ?
May, m'entends-tu ?
Lothar, m'écoutes-tu ?
Peggy, me pardonnes-tu ?
Et toi ma mère ma brûlée ma brûlure, m'entends-tu ?
Où êtes-vous, que dites-vous ?
M’entendez-vous ? »

 

De plus, le tunnel représente des pans de sa vie où il est plongé dans les mensonges, l’illusion et l’incompréhension. Mais il ne perd jamais espoir et continue à chercher une vie meilleure qu’il découvre à travers l’amour et la redécouverte de son identité. Par exemple, lorsque l’amour de sa vie, Peggy meurt écrasée par la voiture du père adoptif de Magnus, malgré cette perte énorme, il s’installe dans un petit village de France et mène une autre existence, exilé de tout. Au lieu de s’apitoyer sur son sort et de perdre toute espoir, après trois ans en France dans ce lieu perdu de la civilisation, il décide de tout reprendre à zéro décrit dans le fragment 0 :

« Sain de corps et de race ; quant à l'esprit, il est nu, page gommée prête à être réécrite ». 

 

Enfin , le parcours initiatique de Magnus, illustré par un long chemin sur la page de garde que j’ai représenté donne une impression d’infini. Il signifie que sa vie à la fin du roman n’est pas fini et même, ne fait que commencer. Cette route sans fin exprime aussi l’inconnu de sa prochaine destination, sa nouvelle vie si bien que après la mort du moine, Magnus ne veut plus vivre dans la solitude exilé de tout et décide de reprendre une autre vie ailleurs :

« S'en aller, chante tout bas le livre des merveilles et de l'insoupçonné, s'en aller... S’en aller ».

Pour conclure, ce récit est à la fois émouvant et magnifique, malgré les obstacles auxquels il est confronté et qu’il doit traverser tout au long de sa vie. Il redécouvre au fur et mesure de l’avancée de l’histoire une part de son identité, sa mémoire et la filiation. La couverture proposée peut donc être une illustration adaptée au roman Magnus.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Hughes - dans Sylvie GERMAIN
commenter cet article

commentaires

Accueil

Ce blog est un espace de lecture, d'écriture, de création,
autour des romans ayant obtenu le Prix Goncourt des Lycéens ces dernières années.

Il est l'oeuvre des élèves de différentes classes de l'Académie de Rennes
engagés dans l'étude d'un roman d'aujourd'hui :

http://blogs.mollat.com/litterature/files/sylvie-germain.jpg
SYLVIE GERMAIN, Magnus
(Prix Goncourt des Lycéens 2005)



LEONORA MIANO, Contours du jour qui vient
(Prix Goncourt des Lycéens 2006)


PHILIPPE CLAUDEL,
Le rapport de Brodeck
(Prix Goncourt des Lycéens 2007)

Liens