Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 00:00


J’ai choisi de dessiner, pour la couverture du livre Magnus, une couverture représentant sur la gauche un homme dont la tête serait cachée par un masque qui représenterait un ours, c’est-à-dire plus précisément l’ourson qu’il y a dans l’une des couvertures d’origine. L’ours signifie pour le héros un compagnon, un confident, un être qui peut le réconforter c’est pour cela que j’ai décidé de l’inclure, ce masque est un élément du livre, un symbole spécifique qui le traduit. Toujours sur la gauche, j’ai voulu faire un effet d’ombre qui est forcément très accentué pour la mémoire manquante du héros. Durant le roman Magnus, il va avoir une quête d’identité, il va vouloir connaître son vrai nom mais il ne le pourra cependant pas. L’affiche, à droite, est une sorte de poster ayant comme sujet les mots croisés. J’ai voulu reprendre cette idée que nous avons vue en cours pour la représenter du mieux que je pouvais. J’ai décidé de prendre des mots qualifiants le roman, des ensembles d’idée, des noms de personnages, des lieux importants pour cette fiction. J’ai laissé un ensemble blanc et très libre, évasé pour donner l’impression que le dessin n’est pas fini ou qu’il y a plus à suggérer comme à la fin de Magnus, le roman se finit quand le héros espère encore recommencer de zéro, on ne connaît pas toute sa vie juste le moment que le narrateur a voulu nous faire connaître donc je prends seulement les éléments qui sont d’après moi « importants » pour ma représentation de la couverture de Magnus.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lauriane - dans Sylvie GERMAIN
commenter cet article

commentaires

Accueil

Ce blog est un espace de lecture, d'écriture, de création,
autour des romans ayant obtenu le Prix Goncourt des Lycéens ces dernières années.

Il est l'oeuvre des élèves de différentes classes de l'Académie de Rennes
engagés dans l'étude d'un roman d'aujourd'hui :

http://blogs.mollat.com/litterature/files/sylvie-germain.jpg
SYLVIE GERMAIN, Magnus
(Prix Goncourt des Lycéens 2005)



LEONORA MIANO, Contours du jour qui vient
(Prix Goncourt des Lycéens 2006)


PHILIPPE CLAUDEL,
Le rapport de Brodeck
(Prix Goncourt des Lycéens 2007)

Liens