Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 00:00
 

Cette couverture conviendrait à la prochaine parution du livre Magnus. En effet, sur celle-ci on devine certains éléments particulièrement pertinents. Au premier plan l'ourson peut représenter l'ourson Magnus du livre mais surtout Magnus le héros de ce roman. Cet ourson nous paraît abandonné. Or, Magnus, enfant, a perdu ses parents, il s'est retrouvé seul. Ensuite, le drapeau nazi, au second plan, est bien choisi car l'histoire se déroule autour de cette période, Clemens Dunkeltal son père adoptif travaille dans différents camps de concentration. De plus, ce drapeau suggère que le parti nazi est à l'origine du malheur de Magnus. Ainsi dans le livre, Magnus perd sa mère dans le bombardement de Hambourg ; Hambourg fut détruite par les Américains qui voulaient supprimer les nazis. Il perd également son père adoptif, Clemens Dunkeltal, qui doit fuir l'Allemagne à la suite de la mort du führer. Sa famille est déchirée par cette guerre. Enfin, la couverture ressemble à un puzzle, ce dernier représente la vie de Magnus. Au cours de celle-ci Magnus cherche à reconstituer sa mémoire. Le puzzle est inachevé car il lui manque des fragments de mémoire, son identité reste profondément enfouie en lui mais il ne parvient pas à s'en souvenir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Baptiste - dans Sylvie GERMAIN
commenter cet article

commentaires

Accueil

Ce blog est un espace de lecture, d'écriture, de création,
autour des romans ayant obtenu le Prix Goncourt des Lycéens ces dernières années.

Il est l'oeuvre des élèves de différentes classes de l'Académie de Rennes
engagés dans l'étude d'un roman d'aujourd'hui :

http://blogs.mollat.com/litterature/files/sylvie-germain.jpg
SYLVIE GERMAIN, Magnus
(Prix Goncourt des Lycéens 2005)



LEONORA MIANO, Contours du jour qui vient
(Prix Goncourt des Lycéens 2006)


PHILIPPE CLAUDEL,
Le rapport de Brodeck
(Prix Goncourt des Lycéens 2007)

Liens