Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 05:21

             J’ai choisi cette couverture, car je trouve qu’elle est bien appropriée  au livre et à son histoire.

            Premièrement, la croix gammée rappelle la guerre 39-45, toutes les souffrances qu’elle a fait subir a des millions de personnes innocentes, elle rappelle aussi l’Allemagne qui est le pays où  Magnus a vécu toute son enfance, avec ses parents adoptifs. Ensuite, il y a l’ourson, l’ourson qu’il a gardé toute sa vie, il l’a suivi pour toutes les Epreuves de sa vie, les bonnes comme dans les moins bonnes, cet ourson était comme un objet fétiche.

            Deuxièmement, il y a le masque mortuaire, qui rappelle le masque mortuaire de Lothar que lui avait fait la petite fille de Lothar comme cadeau.  Ensuite, le visage, qui je pense pourrait bien représenter le visage de Magnus,  triste, morose, un visage qui montre toutes les épreuves de sa vie  qui n’a pas été toujours facile. Et le fait que la couverture ne soit pas très chargée, je dirais même un peu vide, c’est pour montrer que sa vie n’a pas été qu’une partie de plaisir .

            En conclusion, je trouve que cette couverture pourrait bien représenter Magnus et donner un avant goût au lecteur .

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Hélène - dans Sylvie GERMAIN
commenter cet article

commentaires

Accueil

Ce blog est un espace de lecture, d'écriture, de création,
autour des romans ayant obtenu le Prix Goncourt des Lycéens ces dernières années.

Il est l'oeuvre des élèves de différentes classes de l'Académie de Rennes
engagés dans l'étude d'un roman d'aujourd'hui :

http://blogs.mollat.com/litterature/files/sylvie-germain.jpg
SYLVIE GERMAIN, Magnus
(Prix Goncourt des Lycéens 2005)



LEONORA MIANO, Contours du jour qui vient
(Prix Goncourt des Lycéens 2006)


PHILIPPE CLAUDEL,
Le rapport de Brodeck
(Prix Goncourt des Lycéens 2007)

Liens