Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 05:49

                                                        Notule

 

  L’Opération Gomorrhe est le nom d’un code militaire d’une campagne de sept raids aériens, entre le 25 juillet et le 3 août 1943, menés par les forces britanniques et américaines. Ces attaques étaient destinées à la ville d’Hambourg à cause de ses capacités militaro-industrielles. Le but de ces raids était donc de détruire et la ville, et de réduire les capacités militaro-industrielles afin de porter un coup au moral des ennemis allemands. De plus, les américains el les anglais pensaient que ces raids joueraient un rôle important dans la maîtrise de la guerre.                  

   Ces deux forces aériennes (l’ « Air Chief Marshal » du côté britannique et le «8th US Air Force Bomber Command » du côté américain) organisèrent ensemble la mission durant huit jours, 24 heures sur 24. Durant la nuit, les Britanniques agissaient et lorsqu’il faisait jour, c’était les américains. Au total, presque deux-mille sept-cent quatorze avions furent déployés pour lâcher presque neuf mille tonnes de bombes. Ce fut un réel carnage ! Des milliers de personne périrent, des centaines de milliers d’habitations furent détruites en seulement sept jours. Durant la Seconde Guerre Mondiale, il n’y eut pas d’opérations de ce genre aussi dévastatrices que celle-ci.

 

 

Source image

 

      Je placerais cette notule juste après que Magnus se soit rappelé la destruction d’Hambourg qui l’a mené à perdre sa mère. En effet, à ce moment-là, Sylvie Germain commence à parler de cette Opération, ce qui nous laisse nous lecteurs dubitatifs car pour la plupart, nous ne connaissons pas cette mission, ni le rôle qu’elle a eu. Pourtant, cette Opération joue un rôle important dans ce roman - ça correspond au fragment 1 et donc en quelque sorte au commencement du récit -  et donc pour ne pas se perdre, nous devons aller chercher nous-mêmes des informations sur cette mission, ce qui est beaucoup plus embêtant que si elle avait été placée à un endroit du roman. De plus, je trouve qu’avoir des renseignements sur cette mission aurait été intéressant, cela remonte à un peu plus d’un demi-siècle, ça ne fait donc pas si longtemps.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Accueil

Ce blog est un espace de lecture, d'écriture, de création,
autour des romans ayant obtenu le Prix Goncourt des Lycéens ces dernières années.

Il est l'oeuvre des élèves de différentes classes de l'Académie de Rennes
engagés dans l'étude d'un roman d'aujourd'hui :

http://blogs.mollat.com/litterature/files/sylvie-germain.jpg
SYLVIE GERMAIN, Magnus
(Prix Goncourt des Lycéens 2005)



LEONORA MIANO, Contours du jour qui vient
(Prix Goncourt des Lycéens 2006)


PHILIPPE CLAUDEL,
Le rapport de Brodeck
(Prix Goncourt des Lycéens 2007)

Liens