Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 01:55


Pour ce roman, j'ai choisi une couverture très complète qui me semble être convenable. Au centre, le personnage en noir et blanc au visage flou marqué d'un point d'interrogation renvoie au héros, Magnus. En effet, dans le roman, Magnus ne connaît pas réellement son identité et la cherche, se pose des questions tout au long de l'histoire. Ce portrait est doté d'un coeur sur quoi on porte l'attention tout de suite grâce à sa seule couleur rouge qui connote la passion, le désir, l'amour, la seule couleur présente sur cette couverture. J'ai décidé de placer ce coeur car l'amour est présent dans presque chaque pages du livre notamment l'amour que porte le personnage principal envers sa mère, Peggy, son ourson et bien d'autres personnes encore, ce qui m'a beaucoup touchée. Il semblerait que ce sentiment soit ce que désire le personnage avant toute autre chose, même avant de savoir qui il est vraiment. Enfin, le fond fait penser évidemment à la guerre présente dans l'histoire mais aussi à la vie de Magnus qui est un vrai chaos. Pour conclure, les sentiments que ce livre expose sont l'amour et le désordre, deux sentiments tout à fait opposés.

 

 

 

Sources de l'image :

 

Portait et oreilles d'ours par Juliette H.. Modèle : Morgann H.

Champs de bataille : http://www.passioncompassion1418.com/decouvertes/ImagesDecouvertes/abrieffondre.jpg

Coeur : http://www.lilela.net/wp-content/uploads/coeur.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Juliette - dans Sylvie GERMAIN
commenter cet article

commentaires

Juliette 30/09/2009 19:55


Je t'avais prévenu que ce serait sur le net ;)


le FrerOt Hémon 05/09/2009 23:57

Bah se personnage c mOi!! lOl nan maiis how vOila ske je trouve en tappant mon nom sur google...

Accueil

Ce blog est un espace de lecture, d'écriture, de création,
autour des romans ayant obtenu le Prix Goncourt des Lycéens ces dernières années.

Il est l'oeuvre des élèves de différentes classes de l'Académie de Rennes
engagés dans l'étude d'un roman d'aujourd'hui :

http://blogs.mollat.com/litterature/files/sylvie-germain.jpg
SYLVIE GERMAIN, Magnus
(Prix Goncourt des Lycéens 2005)



LEONORA MIANO, Contours du jour qui vient
(Prix Goncourt des Lycéens 2006)


PHILIPPE CLAUDEL,
Le rapport de Brodeck
(Prix Goncourt des Lycéens 2007)

Liens