Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 00:16


J'ai choisi cette image pour représenter la couverture de MAGNUS car celle-ci résume l'histoire. Tout d'abord, nous pouvons apercevoir un enfant seul entouré de débris : ceux-ci pourraient être sa vie. Il semble triste, pensif, comme l'était Magnus dans le livre.  De plus, l'ourson est un élément important, on peut penser qu'il le regarde. Son ourson est pour lui un objet qu'il a toujours possédé, qui a toujours été là pour lui et qui a été  le seul à ne pas l'abandonner. Il repense à son enfance bercée par le régime nazi, d'où l'apparition d'un drapeau nazi sur cette couverture. Le Nazisme fut l'élément qui fit basculer sa "seconde vie". En effet, c'est à la suite d'un bombardement qu'il a perdu sa mère. Cet événement a bouleversé son existence. J'ai aussi mis la lettre "  L "  car c'est avec cette lettre que se termine l'histoire, elle nous laisse dans une sensation étrange.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Thibaud - dans Sylvie GERMAIN
commenter cet article

commentaires

Accueil

Ce blog est un espace de lecture, d'écriture, de création,
autour des romans ayant obtenu le Prix Goncourt des Lycéens ces dernières années.

Il est l'oeuvre des élèves de différentes classes de l'Académie de Rennes
engagés dans l'étude d'un roman d'aujourd'hui :

http://blogs.mollat.com/litterature/files/sylvie-germain.jpg
SYLVIE GERMAIN, Magnus
(Prix Goncourt des Lycéens 2005)



LEONORA MIANO, Contours du jour qui vient
(Prix Goncourt des Lycéens 2006)


PHILIPPE CLAUDEL,
Le rapport de Brodeck
(Prix Goncourt des Lycéens 2007)

Liens