Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 10:20
PHRASES

On ne liquide pas d'un coup...

 

...sa honte et ses remords.

 

Je trouve cette phrase terrifiante et en même temps si vraie...La culpabilité que ressent Magnus, ici, est sans doute le sentiment du livre qui m'aura le plus frappé car pour moi c'est la sensation la plus dure que l'on puisse ressentir et la plus difficile à vaincre. 

 

JULIA

 

 

--------------------------------------------------------------------------------------------

 

" Elle le remet au monde,

par la seule magie de la parole

(Sandrine)

 


-----------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

_"L'heure est au futur, nullement au passé et à ses fantômes."_

AVRIL

 

----------------------------------------------------

 


" Je m'ennuie avec toi, je m'ennuie à mourir.

Je ne t'aime pas. Je ne t'ai jamais aimé et jamais ne t'aimerai.

Je n'aime rien de toi, ni ta voix, ni ton corps, ni ta peau ni ton odeur.

Tout en toi me dégoûte et m'insupporte. je voudrais te voir disparaître.

mais cela ne suffirait pas encore, je voudrais ne t'avoir jamais connu.

Jamais. "

 

(Adriana)

 

 

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------


" I have a dream. "

 

 

« Les rêves sont faits pour entrer dans la réalité,
en s'y engouffrant avec brutalité, si besoin est.
Il sont faits pour y réinsuffler
de l'énergie, de la lumière, de l'inédit,
quand elle s'embourbe
dans la médiocrité, dans la laideur et la bêtise.
»


LUCIE - MELINE


 

---------------------------------------------------

 

 

 

 

Le don de Dieu!

Mais c'est celui de la vie,

que veut Magnus,

que ce don soit rendu

à celles et ceux qui en ont été volés.

MARION

 

 

 


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

magnus ferme les yeux,

il laisse may lui annoncer sa mort par ce contact,

lui dire adieu dans un frôlement.


BORIS

 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

 

 

Magnus parle à Magnus,

sans un mot, sans un son, sans un sens.

Ici commence l'histoire d'un homme qui ...


LAURA

 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

  "L'imaginaire est l'amant nocturne de la réalité"

 

(Sophie)

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Collectif Brest - dans Sylvie GERMAIN
commenter cet article

commentaires

Accueil

Ce blog est un espace de lecture, d'écriture, de création,
autour des romans ayant obtenu le Prix Goncourt des Lycéens ces dernières années.

Il est l'oeuvre des élèves de différentes classes de l'Académie de Rennes
engagés dans l'étude d'un roman d'aujourd'hui :

http://blogs.mollat.com/litterature/files/sylvie-germain.jpg
SYLVIE GERMAIN, Magnus
(Prix Goncourt des Lycéens 2005)



LEONORA MIANO, Contours du jour qui vient
(Prix Goncourt des Lycéens 2006)


PHILIPPE CLAUDEL,
Le rapport de Brodeck
(Prix Goncourt des Lycéens 2007)

Liens